gestion des émotions
Mindset

Gérer ses émotions

Dès la naissance et tout au long de notre vie, nous ressentons des émotions. Elles font partie entièrement de notre vie et de notre quotidien. On peut ressentir des émotions, tout au long d’une journée, et même plusieurs types d’émotions. Bien qu’elles soient difficiles à vivre parfois, on peut dire que les émotions nous rendent vivants. Le but est donc de comprendre le processus de nos émotions et l’impact qu’elles peuvent avoir sur nous.

Quelles sont les différentes émotions ?

Selon les travaux du psychologue américain Paul Edman, pionnier dans l’étude des émotions, on distingue six émotions primaires. Parmi ces émotions fondamentales, on retrouve la joie, la colère, la peur, la tristesse, la surprise et le dégoût. Ces dernières sont totalement innées et elles se développent de manière automatique et inconsciente. Elles ont également la particularité de s’exprimer face à une situation d’urgence, tout en contribuant à notre protection.

Quelques exemples des effets des émotions sur notre vie :

– la joie nous aide à mieux nous intégrer dans un groupe

– la surprise permet d’éveiller tous nos sens, quand nous sommes face à un évènement inconnu

– la tristesse, et les larmes qui en découlent, favorise l’attention d’autrui

– la peur nous sauve la vie, quand nous sommes en danger ou dans un environnement hostile

– la colère peut être vitale, et développe l’énergie nécessaire qui va aider à franchir un obstacle

– le dégoût préserve notre santé, en nous incitant à ne pas consommer n’importe quels aliments

Comment les émotions fonctionnent au niveau du cerveau ?

Pendant longtemps, on a pensé que certaines zones précises du cerveau s’activaient lorsqu’on ressentait telle ou telle émotion. Cependant depuis quelque temps, une équipe de scientifiques américains a fait une toute autre découverte. En effet, il semblerait que nos émotions se reflètent dans plusieurs zones de notre cerveau, lorsqu’on les ressent. Cette activité cérébrale est même très étendue. Chaque émotion aussi distincte, va donc aussi bien activer le cerveau profond, que le cortex ou sa partie supérieure.

Au niveau de l’amygdale, ils ont pu apercevoir des activations significatives pour chaque émotion primaire. Cependant, ils ont constaté des similitudes pour certaines émotions. Pour la peur et la colère, l’activation de l’amygdale serait de même intensité. A contrario, la joie et le dégoût auraient une signature quasi identique au niveau du cortex.

Le cerveau continue donc de renfermer de nombreux mystères. Et on peut voir que les émotions semblent être plus complexes qu’on le croit au niveau de leur transcription dans notre cerveau.

Les émotions font partie intégrante de notre vie. On a pu voir qu’elles ont même un impact direct sur les actions que l’on peut entreprendre. Les émotions fondamentales établies, vont servir de base pour l’élaboration des autres émotions dites secondaires. Cet ensemble représente la palette et l’intensité des émotions que l’on peut ressentir. Ce vocabulaire émotionnel est très important pour mieux identifier ses émotions et les comprendre. C’est grâce à ça que par la suite, on pourra apprendre à les gérer !

*Emotion : L’émotion est une expérience psychophysiologique complexe et intense (avec un début brutal et une durée relativement brève) de l’état d’esprit d’un individu animal1 liée à un objet repérable lorsqu’il réagit aux influences biochimiques (internes) et environnementales(externes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *